?

Log in

mizuki76_bis
[PV] 20th century - Ore Ja Nakya, Kimi Ja Nakya


 
Ino qui s'allonge sur les gens et tout le monde trouve ça normalRéduire )
 
 
Musique actuelle: 20th century - Ore Ja Nakya, Kimi Ja Nakya
 
 
mizuki76_bis
26 septembre 2010 @ 22:35
[SCP] V6 - Sugar Nightmare (07.09.16)


Yo Go-chan !Réduire )
Tags:
 
 
Musique actuelle: V6 - Sugar Nightmare
 
 
mizuki76_bis
11 mars 2010 @ 13:51
Chapitre 10 : Entre amis.
Le lendemain, pendant la pause déjeuner des KAT-TUN.


Kame : Alors ça s'est passer comment hier soir ?

Jin : Une catastrophe, je crois que les éléments étaient contre moi.

Ueda : A ce point là.

Jin : Déjà quand je suis arrivé, elle était super concentré et elle parlait toute seule. J'ai bien attendu
dix minutes devant la porte de sa chambre avant de frapper.

Maru : Lisa, dans la lune, c'est classique.

Jin : Non, pas dans la lune, on aurait dit qu'elle menait un combat intérieur.

Koki. Un combat intérieur ? Elle a tend de mal à apprendre ?

Junno : Non, c'est qu'elle a du mal, à ce concentrer;

Jin : Bon, j'ai fini par rentrer. Quand elle m'a vu ses yeux se sont illuminés, j'avais l'impression d'être
son sauveur !

Koki : Son sauveur ? Tu l'as empèché de travailler, tu es sûr que ça n'était pas de la rancœur ?

Junno : Oui, si elle loupe ses partiels, tu seras responsable, et Koki te frappera !

Ueda : Non, il recommence !

Kame : Il ne s'arrête jamais, nuance !

Maru : Et après ?

Jin : Je lui ai dit de faire une pause. Elle a accepté et on a migré vers le salon. Elle m'a demandé ce
que je voulais faire et on a fini par regarder la TV. Mais mademoiselle a toujours faim, donc je suis allé chercher de quoi la nourrir.

Koki : Tu parles de Lisa, comme d'un animal !

Jin : Pardon. Dans ma cuisine, je me suis donner du courage pour lui dire la vérité. Puis je suis retourné dans le salon, et elle était entrain de regarder un drama.

Kame : Avec la chance que tu as, c'était un drama avec Ikuta-kun ou Nishikido-kun !

Jin : Donc je suis à coté d'elle, je me lance et je suis dit que je doit lui parler, sauf qu'elle a commencé à me poser pleins de questions pour deviner ce dont j'allais lui parler.

Maru : Moi aussi j'ai cette habitude.

Junno : C'est une mauvaise manie, je trouve.

Ueda : Jun qui dit du mal de Lisa, on aura tout vu !

Koki : Faut savoir voir les défauts dans l'éducation des enfants.

Junno : Tout à fait Papa.

Jin : Donc je commence à lui expliquer, et là j'entends la voix de Ryo-kun !

Maru : Non !

Kame : Je savais, Ryusei no Kizuna est diffusé le vendredi à 22h sur TBS !

Ueda : Oui mais on est pas au jeu du drama !

Jin : J'ai pris la télécommande et j'ai coupé le son, sauf que j'étais incapable de parler après ce qu'il
venait d'arriver, mon esprit était en mode pause. Lisa était lancer et elle voulait savoir à tout prix sauf que j'ai rien dit, donc elle m'a chatouillé, on est tombé du canapé et ...

Maru : Et ?

Jin : Et. Et on a eu LE regard.

Koki : LE regard ?

Jin : Tu sais le regard que tu as avec quelqu'un juste avant un baiser !

Kame : Comme ça. (en regardant Koki)

Koki : A je vois ! Kame, tu peux arrêter c'est un peu gênant !

Maru : Et ????

Jin : On était à quelques millimètres l'un de l'autre, quand on a sonner à la porte !

Maru : Quoi ?

Ueda : Tu as vraiment la poisse !

Junno : Même moi, j'en accumule pas autant. Et pourtant je suis moi !

Kame : C'était pas Nishikido-kun, quand même ?

Maru : Un NEWS à coup sur !

Jin : C'était Kato-kun !

Maru : Shige ? Qu'est ce qu'il voulait ?

Koki : Annoncer ses sentiments à Lisa ! Hahaha !

Kame : Arrête c'est possible ! Tout le monde aime cette fille. Ils sont déjà 3 sur elle, Ikuta-kun,
Nishikido-kun et Bakanishi-kun !

Junno : Ma pauvre chérie ! C'est dur d'être une égérie !

Jin : Je vous rassure tout de suite, il était là parce que il y a eu une fuite dans son appartement.

Maru : C'est pour ça qu'il m'a appelé hier.

Jin : Tu veux dire qu'il aurait pu ne pas venir si tu avais décrocher !

Maru : Non, j'ai vu qu'il m'avait appelé que plus tard, je sortais les poubelles pendant son appel !

Jin : J'avais besoin de me calmer, alors je suis parti avant qu'il me voit et j'ai prit une douche.

Koki : Il te faut peu de chose, mon petit !

Ueda : Bon monsieur, je sors avec des stars de X, donc il me faut plus pour me chauffer, on se
calme.

Jin : Non, c'était pas pour ça, je suis plus un ado quand même ! C'était juste pour me remettre les
idées en places. Je suis pas sûr que ce soit bien ce que je fais.

Junno : C'est vrai que tu as le mauvais rôle de l'histoire. Si vous étiez embrassé Lisa aurait
culpabilisé à mort.

Koki : Vive l'état pour les partiels.

Kame : Non ! Non ! Et non ! N'écoute pas Papa/Maman, je pense que tu dois dire la vérité à
Lisa-chan !

Maru : Ouais, même si tu te prends un râteau par Lisa et un poing par Ryo ! On devrait monter un plan pour qu'ils se séparent naturellement !

Kame : Oh, oui un plan c'est une bonne idée !

Maru : On pourrait envoyer une fan draguer Nishikido-kun !

Kame : Et on lui dit de l'embrasser, et nous on prend la scène en photo !

Maru : Ouais !

Junno : Non, mais ça va pas bien dans vos têtes d'abrutis fini !

Koki : Vous pouvez pas faire ça !

Jin : C'est super mal sain comme plan d'attaque. En plus, si Lisa le découvre, elle m'en voudra le
reste de ma vie.

Ueda : On a qu'a voter pour décider !

Maru : Va pour un vote ! (part chercher papier et stylo, et prend la casquette de Koki)



Après le vote.



Jin : Bon, je commence. 1Contre, 2 contre, 3 contre, 4 contre, 5 contre et 6 contre ! Plan refuser !

Ueda : Pourquoi vous avez pas voté pour votre plan ?

Maru : Je veux pas faire souffrir Lisa.

Kame : On a fait un plan à la Ikuta-kun, j'aime pas ça.

Koki : Au moins vous vous êtes repentie !

Junno : C'est bien de voir quand on a tord !


Jin : Enfin, moi je suis toujours dans l'impasse.

Ueda : Oui, mais c'est la fin de notre pause.

Maru : On est partis !
Tags:
 
 
Humeur actuelle: curiouscurious
Musique actuelle: Arashi - Tokei Jikake no Umbrella | Powered by Last.fm
 
 
mizuki76_bis
11 mars 2010 @ 13:49
Chapitre 10 : Innondation
Gros blanc.
Ils se regardent dans les yeux.
Le visage de Jin se rapproche presque naturellement de celui de Lisa.
Leurs lèvres sont à un rien de se toucher.
...

Ding dong !

Lisa : .... (qui n'arrive pas à détacher son regard de celui de Jin)

Jin : .... (qui veux pas qu'elle parte)

Lisa : Faut que j'aille ouvrir !

Jin : Euh ! Oui. (il se dégage et laisse partir Lisa)

Lisa : Merci.

Elle ouvre la porte, c'est Shige et ses valises !

Lisa : Shige-kun ! Qu'est ce que tu fais ici ? Et pourquoi tu as apporté des valises ?

Shige : J'ai un petit souci.

Lisa : Tu as oublié de payer ton loyer et ta proprio t'a mis à la porte ?

Shige : Non, il y a une inondation dans mon appartement.

Lisa : Mon pauvre chou. Entre.

Shige : Tu peux m'héberger une semaine, le temps des réparations ?

Lisa :(tient Jin est parti, c'est surement mieux comme ça) Bien sûr, mais pourquoi moi ?

Shige : Koyama est pas chez lui, Yuya vit avec Yuki et je veux pas les embêter, Tomo-kun m'aurait
envoyer chier, je sais plus où vit Massu (il a déménagé il y a peu) et Ryo est pas à Tokyo, j'ai pas de famille ici,
etc... En plus, c'est ton boulot de t'occuper de moi !

Lisa : Ça je sais mais tu aurais pu aller à l'hôtel.

Shige : Mais tu te rends compte du prix de l'hôtel !!!

Lisa : Non, pas vraiment.

Shige : Alors tu ne peux pas parler !

Lisa : Dans tout les cas, ça me dérange pas vraiment, c'est juste que je suis en période de révision
pour mes partiels, donc tout ce que je te demande c'est de ne pas être trop bruyant quand je bosse ! Bon, je vais préparer ta chambre, fais comme chez toi.

Shige : Merci. T'inquiètes, je serais muet comme une carpe !

Jin : (après avoir pris une douche *froide*) Yo ! Kato-kun!

Shige : Salut !

Jin : Qu'est ce que tu fais là ?

Shige : Mon appartement a un problème de canalisation. Et Lisa m'héberge ce soir.

Jin : Je suis pas sûr que se soit une bonne idée, Lisa à des exams, elle doit bosser. Mais si tu veux
j'ai une chambre de libre.

Shige : Euh. Tu crois vraiment que je gêne ?

Jin : Surement !

Shige : Lisa !

Lisa : (de retour dans le salon) Oui ? (elle voit Jin et rougit)

Shige : Je peux crécher chez Jin pour que tu sois plus tranquille.

Lisa : Non, mais c'est rien, Shige tu fais comme tu veux mais tu ne me gènes vraiment pas. En plus,
j'ai fini pour ce soir et ta chambre est quasiment prête !

Jin : Je pense qu'il vaux mieux pour ces fesses que Kato-kun crèche chez moi, sinon j'en connais un
qui va s'énerver.

Shige : Ikuta-kun ?

Jin : Baka ! Ryo-chan !

Shige : Pourquoi ?

Jin : Un homme qui dort dans le même appartement que Lisa, il va pas apprécier.

Shige : Toi, tu peux renter ici comme tu veux, et il t'a jamais rien dit.

Jin : Oui mais comme on est voisin, c'est normal !

Shige : Non, c'est pas son genre. En plus, j'ai déjà des vus sur quelqu'un.

Jin : Qui ?

Shige : Je ne te le dirais pas.

Jin : Désolée, je fais ma commère !

Lisa : C'est bon, c'est prêt. Dozo !

Shige : J'arrive. Bonne soirée, Akanishi-kun.

Jin : OK, bye.

Tags:
 
 
Humeur actuelle: awakeawake
Musique actuelle: Arashi - Tokei Jikake no Umbrella | Powered by Last.fm
 
 
mizuki76_bis
11 mars 2010 @ 13:48
Chapitre 10 : Des Chatouilles ...
La tornade parentale est enfin passée, j'ai cru que ça ne finirait jamais. Je sais pas comment j'ai fait pour les supporter. Entre ma mère qui s'immisce dans ma vie sentimentale et qui bave sur le beau voisin, et mon père qui m'a fait écumer tous les coins historiques de la ville (que j'ai déjà visité), j'ai failli me tirer une balle. Ils vont quand même me manquer. Mais un problème en appelle un autre, mes examens approchent à grands pas.
Je suis vraiment à la bourre sur mes révisions. Heureusement que j'ai déjà fini mon article pour cosmo, et que Ryo est en tournée avec les Eito, je sens que j'aurais pas pu me concentrer si il avait été à proximité. Je suis une faible personne. Il me manque un peu, mais c'est quasi impossible de lui parler, parce que monsieur n'aime pas le téléphone et je sais même pas si les SMS et les e-mail ça lui dit quelque chose. C'est un cas d'école, je suis son parfait opposé, moi et le technologie de communication on est amis ! Bon je dois me concentrer ! Faut pas que je loupe mes partiels, je veux pas avoir de stress pour les prochains.

10 minutes plus tard.
Toc toc.

Lisa : Entez !

Jin : Yo ! Encore au boulot ?

Lisa : Ça fait 3h que je suis dessus, j'en peux plus.

Jin : Ah je vois ! Tu n'as qu'à faire une pause !

Lisa : Oui pourquoi pas. En plus, j'ai faim.

Jin : Tu as toujours faim, non ?

Lisa : Oui mais c'est pas une raison pour me le rappeler. Et puis il me faut des forces pour
apprendre correctement !

Jin : Stress ou pas, tu manges.

Lisa : Toi aussi je te ferais dire !

Jin : Mais moi je suis un garçon et un danseur, donc je brule tout mais pas toi ! (pensé : elle a un
beau corps)

Lisa : Bou ! T'es méchant !

Jin : (elle est jolie quand elle boude) Non, je suis réaliste, si tu veux je peux devenir ton coach sportif
!

Lisa : J'aime pas suer.

Jin : (**** pensé de mec, trop sexy)Mais t'es vraiment un chochotte !

Lisa : C'est pas vrai !

Jin : (bon je crois que je dois lui dire) Alors tu veux faire de l'exercice avec moi ?

Lisa : Je vais te prouver que je suis meilleure que toi !

Jin : Quand ?

Lisa : Après mes partiels !

Jin : OK

Lisa : Bon, on peux sortir d'ici, mes cours me stressent.

Jin : Bien, je vais nous chercher de quoi manger !

Lisa : Yatta ! Je vais retrouver canapé-kun !





Jin (dans sa cuisine) : Aller il faut que je me lance !

Son copain est loin.

Elle est stressée.

C'est peut être pas le bon moment.

En même temps, on est tout seul.

Ah ! Je sais pas !

Pourquoi je stresse je suis « Jin Akanishi » quand même !

Bouou !
Fight-oh !
J'ai encore les réflexes de ce drama !


Lisa (du salon): Bon tu te dépêches j'ai faim !

Jin : Ah oui ! C'est vrai à manger !

Lisa : Tu fais quoi ?

Jin : Rien j'arrive !

Lisa : Tu veux qu'on fasse quoi ?

Jin (de retour avec des provisions) : Je sais pas.

Lisa : Tu m'aides pas ça fait peur.

Jin : On a qu'a regarder le TV ?

Lisa : Ouais, un programme nippon débile !

(elle commence à zapper)

Jin :(aller je me lance) Lisa ?

Lisa : Voui ! (tout en manger des chips)

Jin : Euh. J'ai un truc à te dire.

Lisa : (qui déglutit) Qu'est ce qui se passe tu m'inquiètes ?

Jin : Rien de grave, ne t'en fais pas.

Lisa : Ouf. Alors que se passe t il ?

Jin : Euh ...

Lisa : Tu as des problèmes d'argent ?

Jin : Non.

Lisa : Avec ton groupe ?

Jin : Non !

Lisa : Avec les filles ?

Jin : Oui. Enfin, non !

Lisa : Alors c'est un problème de filles. Tu es enfin amoureux ! Je vais plus voir une fille différente
toutes les semaines. Parce que je fini par m'embrouiller à la fin !

Jin : Tu es un peu dur avec ma vie sentimentale.

Lisa : C'est une réalité !

Jin : Oui mais c'est pas de ça que je voulais te parler.

Lisa : A bon ?

Jin : Si tu me laissais en placer une !

Lisa : Désolé, j'arrête pas de te couper. Je me tais.

Jin : Alors voilà, en faite depuis un moment, certaines choses ont changé, et je crois que cela à
modifié ma façon de voir les gens qui m'entourent.

Lisa : Oui, qu'est ce qui à changé ?

Jin : A vrai dire, c'est ... Je connais cette voix.

Lisa : C'est Ryo à la TV. Alors qu'est ce qui à changé ?

Jin : Il me suis ce type ! (il coupe le son de la TV)

Lisa : Quoi ?

Jin : Non, rien oublie.

Lisa : Mais non je veux savoir allé, dit moi !

Jin : Non c'est rien je te jure.

Lisa : Si tu parle pas je te chatouille !

Jin : Tu n'oserais pas !

Lisa : Oh que si.

Jin : Je dirais rien.

Lisa : OK tu l'auras cherché !



Elle commence à le chatouiller.
Il gigote dans tous les sens.


Jin : Si tu veux la jouer hard, on va la jouer hard !

Lisa : C'est une réplique du « 5ème éléments ».

Jin : Oui, je vais t'achever ce soir.



Il lui attrape les hanches et la chatouille.
Elle bouge tellement qu'ils tombent du canapé.
Lisa est morte de rire allongée sur le sol et Jin est tombé sur elle.

Lisa : Hahahah ! Arrête tu m'écrases ! Ahahaha Hihihi

Jin : Non, je bougerai pas !

Lisa : Au secours !

Jin : Ahahah je suis le grand méchant et je veux du mal à la gentille.

Lisa : T'es super crédible !

Jin : Oui, je sais ! Je suis un acteur née !

Lisa : Et mon cul c'est du poulet ! Hihihi.

Jin : C'est quoi ce rire de fouine ?

Lisa : Fouine ! T'es vraiment méchant !

Jin : Tu boudes !

Lisa : Tu sais que si on nous voit comme ça, on pourrait se poser des questions !

Jin : Pourquoi ?

Lisa : Parce que tu es à califourchon sur moi !

Jin : Oui, vu comme ça. (smile)

Lisa : Tu as un beau sourire petit scarabée ! (smile)

Jin : Toi aussi. Un très beau sourire (ton solennel)



Gros blanc.
Ils se regardent dans les yeux.
Le visage de Jin se rapproche presque naturellement de celui de Lisa.
Leurs lèvres sont à un rien de ce toucher.
...
Tags:
 
 
Humeur actuelle: blankblank
Musique actuelle: Arashi - Tokei Jikake no Umbrella | Powered by Last.fm
 
 
 
mizuki76_bis
11 mars 2010 @ 13:43
Chapitre 09 : Vive les Sushis !
Une heure après l'arrivée des parents de Lisa.
Dans la cuisine de Jin.

Koyama : ça se passe plutôt bien pour l'instant !

Koki : Ouais, je sais pas si ça va durer.

Massu : Pourquoi tu dis ça ?

Koki : Parce qu'ils ont pas encore abordé les sujets qui fâche !

Maru : Oui, mais c'est pas mes sushis qui vont les mettre en colère !

Kame : Tes sushis ? Nos sushis !

Maru : Chut, j'essaye de suivre.

Jin : Pauvre Ryo qui a dû rester !

Tego : C'est vrai qu'il a la poisse, en plus des parents, il doit se coltiner Ikuta-kun !

Jin : Il l'a cherché !

Tego : Il l'a cherché ?

Maru : C'est pas de la jalousie que je perçois !


Jin : Non, pas du tout. Arrête de dire des bêtises ! Vous devriez plutôt vous occuper de Junno, je
crois qu'il va pleurer.


Koki : Junno, ça va ?

Junno (les yeux humides) Oui, bien sûr que je vais biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiien ! (il pleure) On devrait être
présenté aux parents biologiques !


Koki : Ils sont encore là une semaine, tu pourras leur parler plus tard. OK ?


Junno : Non, c'est pas OK ! C'est moi, sa maman !

Misa : Sa maman ?

Ueda : C'est de ma faute !

Misa : Pourquoi ?

Ueda : Un petite vanne qui dégénère ! (lui explique)

Junno : Non, c'est que je me suis habitué à la protéger, et elle aussi me voit comme ça. Je suis
celui, qui la console.


Jin : Ah ! Et vous dites que c'est moi qui est jaloux !

Junno : Mais non. Moi je la vois pas comme une femme mais plutôt comme une petite sœur que je
dois protéger !


Massu : C'est beau, ce que tu dis !

Maru : (les larmes au yeux) : Je vais chercher des mouchoirs.

Shige : Oui dépêche toi !

Kame : Je suis entouré de mauviettes. (alors que des larmes lui coulent sur les joues)



Lisa & Ryo entrent dans la cuisine pour prendre les plats.


Ryo : J'en ai marre je comprends rien. Heureusement, ton père fait des efforts et me parle en
anglais.


Lisa : T'inquiètes c'est bientôt fini.

Ryo : Tu veux rire, on en est qu'au plat principal !



Lisa soulève le rideau qui sépare les deux cuisines. Et tombent sur une bande de mec en train de pleurer.


Lisa : Qu'est ce qui vous arrive ?

Shige : Euh ....

Kame :C'est les oignions !

Ryo : Quels oignions ? Depuis quand on met des oignions dans les sushis ?

Maru : Oui, on s'en ait rendu compte que après.

Lisa : Kazu-kun, je sais que tu aimes tester de nouvelles recettes, mais pas ce soir, STP !

Kame : Non, c'était juste un moment d'égarement !

Koyama :Alors ce dîner en famille ?

Lisa : Ça va. Mes parents parlent beaucoup, donc il me pose pas trop de questions.


Ryo : Vous allez pas passer toute la soirée dans la cuisine !

Koki : On s'en fout de ce qui se passe là bas.

Junno : Ouais.(en larmes)

Lisa : Maman.

Junno :Non, c'est rien.

Lisa : Qu'est ce qui ce passe ?

Junno : Tu as honte de nous !

Lisa : Jamais de la vie !

Junno : Alors pourquoi tu nous présentes pas à tes parents ?

Lisa : Parce que vous avez mieux à faire que passer la soirée avec eux !

Junno : NON.



M de L : LISA !!!


Lisa : J'arrive. Ryo, tu peux apporter le plat quand il sera fini ?

Ryo : Bien sûr.

(elle retourne dans le salon)

Ryo : Junno, t'es con ou tu le fais exprès ?

Jin : D'où tu lui parle comme ça !

Ryo : Lisa est au bort de la crise de nerf, et lui il en rajoute une couche !

Tego : Ça se voit qu'elle est stressée !

Ryo : Oui, sa mère arrête pas de juger le moindre de ses mouvements.

Junno : Je savais pas.

Ryo : Ben maintenant tu sais et donc tu restes calme.



Lisa revient avec un invité surprise !



Ueda : Yamashita-kun !

Yamapi : Lui même !

Koyama : Qu'est ce que tu fais ici ?

Yamapi : On est le premier samedi du mois, donc soirée beuverie chez Lisa !

Massu : C'est vrai, mais pas cette semaine !

Yamapi : Oui, j'ai vu les parents de Lisa. Ils ont l'air sympa.

Maru : C'est qu'une impression.

Yamapi :(qui aperçoit Misa) Qui est cette jeune demoiselle ?

Jin : C'est la copine d'Ueda !

Yamapi : Je savais pas que tu étais avec quelqu'un Tat-chan !

Ueda : Tu le sais maintenant !

Misa : Bonsoir , ravie de vous rencontrer !

Yamapi : Le plaisir partager !

Ueda : Pas touche.



M de L : (entrant dans la cuisine) Lisa, tu n'as pas du sel ... Qui sont tous ces gens ? Pourquoi il y a un trou dans ce mur ?

Lisa : Maman ! Qu'est ce que tu fais là ?

M de L : Je cherche du piment ! Mais c'est plutôt toi qui me dois des explications !

Jin : En gros, pendant mon séjour au USA , mes amis ont cassé le mur !

M de L : Il a dit quoi ?

Misa traduit.

M de L : Merci mademoiselle ! Vous aidez ma fille ?

Ueda :(en fr) Non, on voulait juste savoir comment se passer la soirée, on va vous laisser.

M de L : (en anglais) Vous pouvez vous joindre à nous si vous le souhaitez ?

(tout le reste de la conversation est en anglais)


Jin : OK

Lisa : Jin !


Jin : Ben quoi ?

Junno :Courroie-san, je suis Taguchi Junnosuke ravie de vous rencontrer.

M de L : Enchantée. Bon je vous en pris, venez vous aller me raconter les bêtises nipponnes de ma
Élisabeth.


Finalement tout le monde est venu chez moi et la soirée s'est plutôt bien déroulé. Ueda, Toma et mon père ont parler de boxe pendent aux moins une heure, ma maman à appris des recettes françaises à Kame, Massu, Ryo & Jin (un peu malgré lui). Yamapi et moi ont à beaucoup parler avec Misa, c'est une gentille fille qui est assez complémentaire avec le caractère de Tat-chan. Koki s'est endormi sur le canapé et Maru s'est taper la vaisselle (il a perdu aux pierre/papier/ciseau). Vers 1h tous le monde est rentrer chez lui.
Tags:
 
 
Humeur actuelle: awakeawake
Musique actuelle: Junnosuke taguchi - Kurui Kaketa Hugurama | Powered by Last.fm
 
 
mizuki76_bis
11 mars 2010 @ 13:41


Chapitre 09 : Grand Ménage
Quand Koyama, Tego, Massu et Shige entrent chez Lisa, ils se font tous de suite arrêter !

Lisa : Stop !!!

Koyama : Qu'est ce qui se passe ?

Yuya : Pourquoi tu fais le ménage un samedi aprem alors que d'habitude tu t'effondres et tu regardes des dramas toute la journée !

Massu : C'est vraiment une mauvaise habitude !

Toma entra dans le salon dans la même tenue que Lisa.

Shige : Qu'est ce qu'il fout là lui ?

Lisa (avec un regarde de pervers): On s'en fout ! Venez avec moi et dépêchez vous, on a plus beaucoup de temps !

Koyama : Du temps pour quoi ?

Yuya : Elle me fait un peu peur !


Elle les emmènent dans la chambre et leur donne de quoi se changer !

Lisa : Vous avez deux minutes !

Shige : Pourquoi ?

Lisa lui lance un regard noir

Shige : OK

Une minute plus tard. Les jeunes hommes apparurent dans le salon.

Koyama : Pourquoi on est habillés en homme de ménage ?

Tego : Je sais pas, mais je t'en veux !

Koyama : Je pouvais pas savoir. En plus, c'est Ryo qui m'a dit de venir, c'est à lui que tu dois en
vouloir !


Ryo (qui vient d'enter dans le salon avec Jin): Ça fait pas deux heures que tu récure la gazinière, toi ? Alors tu n'as pas le droit de parler !!!!

Jin : Calme toi !

lMassu (qui lève la main de peur de se faire frapper): Pourquoi vous êtes en mode grand ménage ?

Jin : Parce que les parents de Lisa sont en ville.

Toma :(qui est arriver entre temps): La mère de Lisa est une maniaque du ménage. Elle voit la moindre poussière. Et comme ses parents vont crécher ici, il faut que tout soit parfait ! Ils sont en train de faire du tourisme, mais ils vont bientôt rentrer !
Shige : Qu'est ce que tu fout là ?

Jin : C'est lui qui à invité les vieux de Lisa ! Donc Lisa l'a forcé à rester !

Toma : J'avais oublié le côté maniaque de sa maman. Qui sais telle mère telle fille ? (en regardant Ryo)

Koyama : Tu veux rire ! Lisa est un porc !

Massu : Eh !

Koyama : Désolé, mais dans tous les cas, elle et le ménage, ça fait deux !

Lisa : (qui est revenu de ses courses) Merci Keii-chan ! Raison de plus pour m'aider ! Ils sont de retour dans une heure et demi, ce qui ne nous laisse plus beaucoup de temps. Aller au boulot ! Je veux que tout soit étincelant !

Massu : Oui, chef !

Jin : Il en fait trop !

Lisa : Massu ! (elle lui fait un câlin) Tu es le seul qui comprenne ! Donc tu vas faire les vitres !

Massu : C'est pas trop dur, merci !

Lisa répartis les taches, et chacun alla effectuer son durs labeurs. Sauf un qui ne bougea pas d'un pouce, sous le choc de sa mission.

Toma : Pourquoi je dois m'occuper des toilettes ?

Lisa : Parce que c'est de ta faute !

Toma : (soupir) Je voulais te faire plaisir !

Lisa : Depuis quand voir mes parents me fait plaisir ?!

Toma : Quand on est aller en France, tu étais toute contente !

Lisa : Oui, mais c'est parce que je rentrer chez moi, que j'allais enfin parler ma langue, voir mes
amis, ma sœur, etc ... Mais c'était surement pas grâce à mes parents !


Toma : Désolé.

Lisa : Non, mais c'est gentil de ta part, tu n'as pas tellement changé. Tu restes quelqu'un de bien.

Toma : Tu m'en veux plus comme avant ?

Lisa : J'ai jamais dit ça. Je te l'ai déjà dit je suis passée à autre chose.

Toma : Je sais que je t'ai fait souffrir, mais j'avais bu, et je savais pas ce que je faisais !

Lisa : C'est le passé, tout ça.

Toma : On peux redevenir ami au moins ?

Lisa : Ami ?

Toma : J'ai pas envie que tu sortes de ma vie.

Ryo regardait la scène de loin, il n'avait pas envie de voir Toma trainer dans les pattes de Lisa. Elle avait vraiment été amoureuse de lui, elle pouvait revoir ses bons côtés avec le temps, et ça s'était hors de question pour lui.

Ryo : Lisa !

Lisa : Oui, Ri.

Ryo : Tu as de la cire pour meuble en bois ?

Lisa : Parce que j'ai des meubles en bois, moi ?

Ryo : Bien sûr, regarde ta table basse !

Lisa : C'est du bois, ça ?

Ryo : OUI !

Lisa : Non, j'ai pas. Je vais aller voir chez Jin.

Ryo : Prend ton temps.

Lisa : Si j'en avais... (soupire)


Elle part en courant vers la cuisine. Ryo lui partit aux toilettes dire deux mots à Ikuta-kun.

Ryo : Je vais être clair. Touche pas à Lisa.

Toma : Qu'est ce qui t'arrives tout d'un coup ?

Ryo : J'ai vu tout ton petit manège et j'aime pas ça.

Toma : Je vois pas de quoi tu parles.

Ryo : Ne te fout pas de moi.

Toma : Lisa est mon amie, je voulais lui faire plaisir.

Ryo : Oui, mais tu sors les vieux souvenirs agréable, pour qu'elle te tombe dans les bras.

Toma : Si ça arrivait, tu aurais la poise mon gars.

Ryo : Évite de provoquer le hasard, c'est tout.

Lisa : (du salon) RYO !

Ryo : J'arrive ! (il sort des toilettes, et retourne dans le salon) Alors tu as trouvé ?

Lisa : C'est ça ? (avec un sourire de gamine)

Ryo : Voui. (sourit attendri)

Lisa : Yatta ! Aller frotte !

Ryo : Doucement.

Lisa : Pas le temps !

Ding dong !
Elle ouvre, c'est le reste des KAT-TUN plus une fille inconnu.

Kame : Tu as demandé des cuisiniers ?

Lisa : Dieu merci, vous êtes là ! Aller on se dépêche ! Les sushis vont pas se faire tout seul !

Maru : Go !

Lisa : Par contre, prévenez Shige, je veux pas qu'il tombe dans les pommes !

Maru : Pourquoi ?

Lisa : C'est lui qui s'occupe de la cuisine !

Kame : On a qu'a cuisiner chez Jin ?

Lisa : Ouais ! C'est une bonne idée !

Koki : Nous, on fait quoi ?

Lisa : Papa et Maman, vous allez faire la poussières dans les chambres.

Junno : Bien sûr, mais pourquoi on fait ça ?

Lisa : Jin, vous a pas dit ?

Ueda : Il était assez pressés.

Lisa : J'ai pas le temps de vous expliquer. Au boulot.

Junno : Tu devais pas parler à tes parents comme ça !

Koki et Junno partent vers les chambres.

Lisa (pensé) : Si il savait !

Lisa : Ueda qui est la femme qui t'accompagnes ?

Ueda : Désolé, j'ai oublié les présentations. Lisa > Misa, Misa>Lisa.

Lisa : Enchanté !

Misa : Moi de même.

Ueda : Misa est traductrice dans une grande multinational. Lisa est journaliste et attaché de presse.

Lisa : Traductrice. Quel langue ?

Misa : Anglais, Japonais, Espagnol et Français.

Lisa : Ouah ! Français ! Je suis française !

Misa : Moi aussi.

Ueda : C'est pour cela que je me suis permis de l'invité. Sinon, les garçons vont se sentir frustrer de pas comprendre !

Lisa : Tu es un petit génie, Tat-chan !

Ueda : Oui, je sais.

Lisa : Installez vous chez Jin-kun ! Je vous en pris.

Ueda : Tu n'as plus besoin d'aide ?

Lisa : Non, c'est bon.



15 minutes plus tard.
Ding dong.

Lisa : (hurle) Tout le monde range le matériel et va se cacher chez Jin.
Tags:
 
 
Humeur actuelle: nostalgicnostalgic
Musique actuelle: NEWS - Utsukushisugite Beautiful Eyes | Powered by Last.fm
 
 
mizuki76_bis
11 mars 2010 @ 13:39
Chapitre 09 : Une visite inatendu
10h, un samedi matin, chez Lisa.

Ding dong ! (on sonne à la porte)

Jin :(de chez lui) : Lisa ! On sonne ! Lisa ! (entre chez cette dernière) Lisa ! (entend le bruit de l'eau qui coule dans la salle de bain) Elle est sous le douche, je vais ouvrir.

Ding dong !

Jin : J'arrive. (il ouvre la porte et se retrouve nez à nez avec Toma) Qu'est-ce que tu veux ?

Toma : Bonjour à toi aussi !

Jin : Vas t'en !

Toma : Je suis venu apporter son cadeau de Noël à Lisa !

Jin : Donne le moi, je lui ferais la commission !

Toma : OK. Venez (en français)

Jin : ???

2 inconnus : Bonjour ! (en français)

Jin : Bonjour. (confus) Toma, c'est qui ?

Toma : C'est les parents de Lisa !

Jin : Quoi ? Comment tu les connais ?

Toma : C'est une longue histoire, tu les fais rentrer !

Jin : Bien sûr, dozo !

Toma : Entrez, je vous pris. (en français)

Jin : Tu parles français, toi ?

Toma : Oui.

Maman de Lisa : Qui est ce jeune homme ?

Toma : C'est Jin Akanishi.

M de Lisa : Oui, mais c'est qui ?

Toma : Un de ces amis.

M de Lisa : Son colocataire ?

Père de Lisa : Arrête de bombarder ce pauvre garçon de question.

M de L : Je veux juste savoir dans quel environnement vit ma fille .

Jin : Je vais faire du thé.

P de L : Tu lui a fais peur, tu vois !

M de L : Ne fais pas comme si tu comprenais ce qu'il vient de dire. Toma, que vient de dire ce garçon ?

Toma : Il va faire du thé.

M de L : Tu vois que je lui ai pas fait peur.

P de L : Il a l'air gentil !



Lisa entre dans le salon, mais ne voit que Toma.


Lisa : Qu'est que tu fous ici ? Je t'avais dit de plus jamais croiser mon chemin. Part, il y a Ryo qui va bientôt arriver, je veux pas qu'il se fasse de fausses idées. En plus, depuis quand tu rentres par effraction chez les gens ?

Toma : C'est Jin qui m'a fait renter. Je suis venu t'apporter ton cadeau de Noël !

Lisa : J'en veux pas tu peux te le garder ! Gros con ! (en français)

M de L : Jeune fille surveille ton langage !

Lisa : (en fr) Maman ! Papa ! Qu'est ce que vous faites là ?

P de L : Toma, nous a gentiment invité à passer une semaine à Tokyo !

M de L : C'est vraiment un gentil garçon, vous formez un jolie couple !

Lisa : Euh, c'est sympa de les avoir invité. Par contre, maman, Toma & moi, on est plus
ensemble.



Jin : (qui revient avec du thé et les fameux biscuits) Tada... Lisa, ce sont bien tes parents, c'est pas
juste un moyen qu'a trouver Ikuta-kun pour me berner !


Lisa : Ne t'inquiètes pas, c'est bien mes parents. (en fr) Papa & Maman, je vous présente mon
voisin et ami Jin Akanishi.


Jin : Enchanter.

Lisa : (elle traduit) Oh, j'adore ces biscuits. Maman, faut que tu les goutes !

M de L : (elle goute) C'est vrai qu'ils sont bons.

Lisa : C'est un de mes amis qui les fait, il te donnera la recette.

P de L : Alors c'est ici que tu vis ?

Lisa : C'est beau, non ?

P de L : Le loyer doit être exorbitant !

Lisa : C'est pas moi qui paye.

P de L : Um, je vois.

Toma : C'est un beau quartier, même si pas très loin il y a un max de love hôtel !

P de L : C'est quoi, un Love Hôtel ?

Toma : C'est un hôtel où on paye à l'heure, dirons nous.

P de L : Je préfère pas savoir !




Jin les regarde avec incompréhension, il sait bien parler anglais mais le français c'est pas son truc, il se demande pourquoi il parle de love hôtel. Il pense que les parents de Lisa sont vraiment libertins !

Lisa : Vous êtes descendu à quel hôtel ?

P de L : Pourquoi tu veux qu'on aille à l'hôtel alors que tu as un trois pièces !

Lisa : Vous allez rester ici ?

M de L : Bien sûr. En plus, il y a une attraction ici. (elle regarde Jin)

Lisa : Maman ! Papa dit quelque chose !

P de L : Ça fait longtemps que j'ai abandonné.

M de L : Pourquoi Toma et toi, vous ne vivez pas ensemble ? Vous êtes en couple depuis si longtemps ! Si tu

as peur de nous, faut pas !

P de L : Moi je trouve que c'est mieux comme ça !

Lisa : Maman, Toma et moi, c'est fini !

M de L : Non, c'est pas possible ! Vous étiez si mignon ! Que s'est il donc passé ?

Toma : Je sais pas.

Lisa : Toi, la ferme (en japonais)

Jin est content, elle parle en japonais ! (il se sent intrus)

M de L : Lisa, soit plus aimable avec ce pauvre garçon !

Lisa : Tu sais même pas ce que j'ai dit !

M de L : Je connais ton ton ! En plus, je suis sûr que c'est à cause de toi !

Lisa : A cause, de moi quoi ? Arrête de te mêler de ma vie privée !

M de L : Je suis ta mère c'est mon rôle !

Ding dong !

Jin : J'y vais ! (court vers la porte)

Ryo : Yo ! Lisa est là ? Où elle est déjà parti ?

Jin : Non, elle est là.

Ryo : Super. J'ai préparé une journée de malade. Elle va adorer !

Jin : Annule tout !

Ryo : Pourquoi ?

Jin : Entre et tu verras !



Ils entrent dans le salon, et atterrissent en pleine dispute mère/fille

Ryo : (à Jin) C'est qui ces gens ? Pourquoi Ikuta-kun est ici ?

Jin : (à Ryo) Toma a invité les parents de Lisa, a passer quelque jours au Japon. Mais ces derniers
ne savaient pas que c'était fini entre Toma et elle. Et il y a aussi une histoire de Love Hôtel ! En tout cas, c'est ce que j'ai cru comprendre !


Ryo : Bonjour (en fr)

Lisa : Ryo !

M de L : C'est qui lui ?

Lisa : Soit plus aimable ! C'est mon petit copain !

M de L : Ma chérie si on regarde ta vie, elle est loin d'être saine, tu vis avec un homme (Jin), tu a un fiancé
(Toma) et un petit copain (Ryo) ! Ma fille est une débaucher !

Lisa : Maman !

Toma fais la traduction aux deux autres.

Jin : Non, madame, vous n'y êtes pas !

M de L : Il veut quoi le nippon !

Jin : (à Ryo) Elle me fait peur !

Ryo : (à Jin) Moi aussi !

Toma : Moi je la trouve drôle !

Ryo : C'est parce qu'elle t'aime bien !

Toma : C'est vrai que je suis le n°1 dans son cœur !

Jin : Arrête de te la péter ! C'est juste que tu peux communiquer avec eux, alors que nous pas. Je
sais qui peux nous aider ! (envoi un e-mail à Ueda)


P de L : Caroline, calme toi, s'il te plait !

M de L : Arthur, laisse moi me défouler !

P de L : Oui, mais tu leur as fait peur.

M de L : Ah bon !

P de L : Oui, je pense qu'on devrait commencer nos visites touristiques ?

M de L : Oui, tu as raison, j'ai hâte de voir la tour de Tokyo ! A ce soir !

Ils sortent.
Tags:
 
 
Humeur actuelle: apatheticapathetic
Musique actuelle: Arashi - Cry for you | Powered by Last.fm
 
 
mizuki76_bis
11 mars 2010 @ 13:37
Chapitre 8 : Noël de Ryo & Lisa.
Minuit, chez Ryo. Ryo et Lisa sont sur le canapé et se regardent un film.


Lisa : Comment dire ça avec tact ?

Ryo : C'est horrible !

Lisa : Tu m'enlèves les mots de la bouche !

Ryo : On peux éteindre la télé ?

Lisa : Et passer aux choses sérieuses ! (elle l'embrasse)

Ryo :Pour la troisième fois de la soirée !

Lisa : Tu te sens pas ?

Ryo : Si mais tu es très sexy dans ma chemise.

Lisa : OK si tu veux faire que regarder mon corps, je vais manger !

Ryo : J'ai pas dit ça !

Lisa : Oui, mais j'ai faim !

Ryo : Arrête de penser avec ton ventre ! Tu me fais penser à Massu !

Lisa : En parlant, il serait peut être temps qu'on leur disent. Ça fait 2 mois qu'on se cachent, ils commencent à avoir des soupçons !

Ryo : Oui, mais j'adore nos baisers voler !

Lisa : Moi aussi ! (ils s'embrassent mais le ventre de Lisa émet un drôle de bruit)

Ryo : Aller on va te nourrir ! Après c'est moi qui va te manger !

Lisa est déjà dans la cuisine quand on sonne à la porte. Ryo ouvre et ce retrouve face 6 mecs connus !


Ryo : Qu'est ce que vous me voulez à une heure pareil ? Tu vois Yama tu as retrouver ton chemin !

Yamapi : J'avais peur c'est pour ça que j'y ai pas pensé !

Jin : On est venu chercher Lisa !

Ryo : Elle est plus là ! Elle vient de partir.

Yamapi : Depuis combien de temps ?

Ryo : Une demi-heure !

Jin : C'est bizarre, on l'a pas vu à la maison.

Ryo : Elle a dû passer au combini !

Junno : Tu as laissé une jeune demoiselle renter chez elle toute seule, à une heure pareil ! Tu n'es vraiment pas un gentleman !

Ryo : Elle est en voiture que veux tu qui lui arrive !

Shige : Tokyo est une ville dangereuse !

Ryo : Ça ne répond pas à ma question ! Qu'est ce que vous foutez ici et pourquoi vous êtes autant ?

Maru : On a croisé Jin et Tomo-kun devant le combini et on s'est dit que ça serai marrant une soirée entre mec chez toi !

Ryo : A vrai dire j'allais dormir !

Koyama : (pousse Ryo pour rentrer de force malgrès que Ryo l'en empreche suivie par les autres) Tu vieillis Ryo-chan !

Ils s'installent sur le canapé.

Junno : C'est la première fois que je viens ici, c'est joli !

De la cuisine.
Lisa : RYO ! T'as mis où le jus d'orange ! J'arrive pas à mettre la main dessus ! Tu sais que depuis la dernière fois ça me met dans tous mes (elle déboule dans le salon) états.... (super gêner) Qu'est ce que vous faites ici ? Ryo ?

Jin : C'est plutôt à toi, qu'on devrait poser la question !

Koyama : Tu es très sexy dans cette chemise !

Lisa : Chemise ? (elle se rappelle de son accoutrement) Aaaaaaaaaaaa ! (elle cours dans la chambre de Ryo)

Junno : C'est malin, tu lui as fait peur ! (il se lève et se poste devant Ryo) Nishikido-san, tu sors avec la prunelle de mes yeux ?

Ryo : Avec Lisa, oui.

Shige(à Koyama) : Il a réveillé maman ours !

Koyama (à Shige) : J'ai peur pour lui !

Maru : Chut ! J'essaye de suivre !

Junno : Depuis quand ?

Ryo : Pas très longtemps !

Junno : Depuis quand ?

Ryo : Depuis Osaka.

Junno : Je savais que j'aurai pas dù la laisser partir avec un garçon, ils ne savent pas se contrôler avec les filles de bonne famille !

Yamapi : Pourquoi vous nous avez rien dit ?

Ryo : On voulait savoir si ça allait marcher entre nous, ou si c'était juste l'histoire d'une nuit. (reçoit une frappe de Junno) Aïe !

Junno : Ne dit pas se genre de choses de ma Lisa ! En plus, tu as de la chance que son père Koki ne soit pas là, sinon il t'aurait refait le portrait !

Lisa : (qui est de retour habiller) Junno ne dit pas ça !

Junno : Junno ? Junno ? C'est plus maman ? TT_TT

Lisa : Ne pleure pas maman ! (elle lui fait un câlin)

Jin : J'ai presque envie de dire « émouvant ».

Yamapi : Moi aussi, c'est flippant !

Koyama : Donc Ryo n'adhèrera sûrement pas aux FLCN !

Jin : FLCN ????

Maru : Front de Lutte Contre Noël !

Ryo : C'est un truc de mecs frustrés !

Shige : Mais pas du tout ! On est contre la manipulation de l'amour par les grandes entreprises !

Jin : Vu la soirée que je viens de vivre, je veux en être !

Maru : Un membre de plus !

Yamapi : Moi aussi !

Koyama : Bon on les fait ces banderoles !

Tags:
 
 
Musique actuelle: Hey! Say! JUMP - Mayonaka no Shadow Boy | Powered by Last.fm
 
 
mizuki76_bis
11 mars 2010 @ 13:35
Chapitre 8 : Noël du FLCN
23h, chez Junno.

Maru : Des fois ça fait du bien une soirée entre mec !

Koyama : Elle te manque vraiment beaucoup ta copine.

Maru : OUI, TT_TT

Shige : Elle va bientôt revenir, non ?

Maru : Pas avant un mois !

Junno : C'est rien un mois ! En plus, tu n'aurai pas eu le temps de la voir avec ton tournage !

Koyama : Juju a raison !

Shige :Je déteste Noël, la St-Valentin et le White Day !

Junno : Tu dis ça parce que tu es seul !

Shige : Non, je dis ça parce que ce sont des fêtes commerciales qui essayent de nous vendre l'amour !

Junno : Je vois pas pas pourquoi ? Moi j'aime bien, en plus, j'adore le chocolat !

Koyama : Junno, tu comprends pas Shige, il veux dire que pour lui l'amour apparaît de manière différentes selon les couples ! En plus, il aime pas le chocolat, donc c'est moi qui mange tout ce que les fans lui envoient et elles sont généreuses crois moi !

Maru : On devrais créer une fondation ou un club ?

Junno : Quoi ?

Koyama : Moi non plus je vois pas où tu veux en venir !

Shige : Maru, tu es un génie !

Maru :Faut lui trouver un nom !

Shige : Euhhhhhhhhhh ! F.... L...... CN ! FLCN ! C'est bien, non ?

Maru : C'est parfait ! On doit faire des banderoles !

Shige : Ouais, trop bonne idée !

Maru : Junno apporte nous du papier et des feutres !

Junno : Pourquoi ?

Maru : Dépêche, je t'explique après !

Junno : OK. (part chercher les ustensiles demander par Maru)

Koyama : Je crois comprendre, ce que vous voulez faire et franchement sa me fait de la peine que vous ayez atteint ce niveau !

Shige : On te laisse colorier !

Koyama : Alors je suis des vôtres !

Maru : Bienvenu dans le Front de Lutte Contre Noël !

Junno : (de retour) J'ai pas de feutres !

Maru : Merde !

Shige : On a qu'a aller en acheté dans un combini !

Koyama : On est parti !

Après avoir acheté leur fournitures, des bières et à manger, devant le combini.

Junno : C'est pas Jin et Pi, là-bas ?

Maru : Si c'est eux !

Koyama : PIPI ! JIN ! PI ! JIN

Shige : Ils t'entendent pas.

Junno : On va les voir ?

Shige : GO ! (ils partent en courant)


Dans la rue près de chez Ryo et Junno.

Jin : T'as pas entendu quelqu'un crier nos noms ?

Yamapi : Tu as des hallucinations de fan, toi maintenant ?

Jin : Ça m'a paru très réel !

Quelqu'un saute sur Yamapi.



Yamapi : AhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAhAh !

Jin : AhAhAhAhAh ! C'est que toi Koyama-kun ?

Yamapi : Keii-chan tu m'a fais une de ces peurs ! Tu refais plus jamais ça !

Koyama : Je suis pas tous seul !

Les autres arrivent doucement en marchant.


Shige : Qu'est ce que vous faites là ?

Jin : On va voir Ryo !

Koyama : Bien sûr, les petites stars ne nous invitent pas parce que ils sont plus populaires !

Yamapi : A vrai dire, c'est comme qui dirait une petite visite surprise !

Maru : Surprise ?! Ouuuuu ! Vous vous risquez à la foudre de Ryo !

Shige : Mais non il fait pas peur !

Junno : Moi il me fait peur !

Maru : Tu peux oublier cette histoire, elle date un peu !

Junno : Il a vraiment été dur avec ce pauvre Tatsuya !

Maru : Il était tous les deux jeunes et cons !

Jin : Maru a raison !

Yamapi : On y va ?

Koyama : C'est parti !


Tags:
 
 
Humeur actuelle: geekygeeky
Musique actuelle: Kato Shigeaki - Shalala Tambourine | Powered by Last.fm